On se retrouve aujourd’hui avec le Défi 00.Chut #6. Quesako le Défi 00. Chut ? Eh bien, c’est un défi culinaire…, imaginé par Karine, qui se déroule en plusieurs temps. Le thème est commun à tous les participants et chacun(e) se voit attribuer un « ingrédient mystère » qu’il doit intégrer obligatoirement dans sa recette (cette fois-ci je crois que j’ai tout compris…enfin que je crois…croisons les doigts).

Pour la sixième édition le thème était « Frouss Party » imaginé par Cuisine Voozenoo ! Et c’est Les trois madeleines qui m’a attribué mon ingrédient mystère : la pomme ! Hum hum…tout le monde sait que la Normandie c’est mon pays ? 😉

Bon…je vous dévoile ma recette…ou le mélange improbable (c’est ça qui fait peur en fait !) de la pomme, de la fève tonka et de l’huile d’olive ! Un bon gros gâteau qui sent bon les feuilles de l’automne !

– 165 g de farine de sarrazin
– 100 g de poudre d’amande
– 60 g de poudre de noisette
– 1,5 càs de poudre à lever
– 1 pincée de bicarbonate de soude
– 1/2 càc de vanille en poudre
– une demi fève tonka fraîchement râpée (pas trop quand même hein parce que sinon on sentira plus que ça !)
– 75 g de chocolat
– 2 oeufs
– 210 ml de lait
– 75 ml d’huile d’olive
– 1/2 càc de vanille en poudre
– 3 petites pommes type pink lady

On est parti ?! Allez on y va !

Bon en fait rien de bien compliquer ! Sauf si vous avez un économe pourri !

Préchauffez votre four à 180 C°.

Mélanger ensemble tous les ingrédients secs dans un saladier y compris le chocolat concassé. Dans un autre saladier, mélanger tous les liquides.

Verser le mélange liquide sur le mélange sec et hop ! Mélangez jusqu’à obtention d’une pâte homogène ! Versez la pâte dans votre moule. Coupez les pommes en lamelles et disposez les sur le gâteau en les enfonçant légèrement. Décorer de pépites de chocolat et de noisettes concassées. Faites cuire 45 minutes.

Miam miam !

Alors pour la petite info ! Comme j’ai une peur bleue du diabète gestationnel (le test est pour bientôt)…ce gâteau est un gâteau sans sucre ajouté ! 😉

BOUHHHHHHHHH !!!!

IMG_7488 (2)

Voyez cette fois-ci j’avais presque tout compris !

Quoi comment ça mon gâteau il fait pas peur ?? Mince ! Encore raté ! 😛

Et pour découvrir toutes les recettes effrayantes :

Chutjepatisse / Encore une Lichette / Popote et Nature /  Envie d’une recette   / Cooking Bon Appétit / KeskonmangemamanPetit Cuillère et Charentaises / Carinette’s Baking Addiction / Cuisine Voozenoo / Les bonnes petites recettes de Lagrande Pages / La cuisine au fil d’Ariane / Poivré Seb / Emilie Sweetness / Les papilles qui frétillent A 10 doigts et 4 mains / Les 3 Madeleines / C’est Miam / Saveurs et Lectures / Un Mec Toqué / La danse des casseroles / Cyrielle Gourmandise Aiguilles et Papilles / Foodies and Bubble Gum Therapy / Emmanuelle (non blogueuse)

Oups ! Je ne vous avais encore rien dit ??! Un petit agneau viendra bientôt rejoindre la bergerie ! Alors préparez-vous, la brebis n’étant pas immunisée…(en fait contre rien ou presque) les recettes vont se concentrer davantage sur des choses que je vais pouvoir manger pendant les 6 mois qui viennent !

Alors à toutes les futures mamans non immunisées, soyez les bienvenues ! Les prochaines recettes seront sans sel (ou presque), sans sucre (diabète gestationnel oblige, on va trouver des astuces ensemble pour pouvoir manger de la pâtisserie quand même, non mais !), et bien sûr la fameuse toxoplasmose qu’on ne peut pas oublier…

Ce soir, nous avons rendez-vous chez des amis…a qui nous allons annoncer que bébé pointera le bout de son nez début mars ! Nous n’avons donc rien dit sur mon régime alimentaire quelque peu modifié (adieu livarot, pont-l’évèque…)…alors au cas où j’ai préparé un petit truc que je pourrai manger ! Du pop corn !

Pas n’importe quel pop corn ! Du pop corn à l’ail et à la coriandre (ahhhhhh ces fameuses petites envies qui ne nous quittent pas tant qu’elles ne sont pas assouvies) !

Pop corn à l'ail et à la coriandre

Pour la recette rien de plus facile ! En deux temps trois mouvements c’est fait !

Pour un grand saladier :

  • 125 g de maïs à éclater ;
  • 2 cas d’huile de tournesol ;
  • 2 à 3 pincées de fleur de sel ;
  • 30 g de beurre ;
  • 5 cas de coriandre séchée (pour la ptite astuce la coriandre séchée ne risque pas de contenir le toxoplasme, vous pouvez toujours utiliser de la coriandre fraîche, bien meilleure ça ne fait aucun doute, mais pour les futures mamans pensez à la rincer avec de l’eau et du vinaigre blanc) ;
  • 3 gousses d’ails (ptite astuce femme enceinte, l’ail est réputée pour ses propriétés digestives, si vous souffrez comme moi de nausées, c’est l’allié à ne pas oublier) ;

Faites poper le maïs avec l’huile de tournesol et la fleur de sel dans une poêle adhésive. Pendant ce temps, écraser vos gousses d’ails et faites fondre avec le beurre et la coriandre. Une fois votre pop corn prêt, transvasez dans un saladier et nappez le de la préparation beurre, ail, coriandre. Mélangez bien jusqu’à ce que le pop corn s’imprègne bien de la bonne odeur !

Bon apéro tout le monde ! C’est l’heure pour nous !

Je vais faire l’autruche…comme si je n’avais pas vu que je n’ai rien publié depuis le 16 avril !! (OMG) ! Continuons de faire l’autruche…

En cet été, estival, disons le franchement ! Ce temps est assez incroyable ! Un petit détour par le jardin…fraises, rhubarbe…pour concocter à Monsieur le Berger un petit dessert aux douces saveurs acidulées !

Un coeur acidulé

La recette, presque tout ce qu’il y a de plus classique…:

Pour la saveur acidulée :

– 1kg de fraises

– 8 belles branches de rhubarbe

– 50 g de sucre en poudre

Pour le crumble :

– 120 g de farine

– 60 g de flocons d’avoine

– 20 g de poudre de noisette

– 120 g de beurre mou

– 140 g de cassonade

Avec ça vous devriez pouvoir faire 4 ramequins comme ceux de la photo et un plat un peu plus gros (j’en ai fait profité mes collègues !).

Préchauffez le four à 180 C°.

Pour le crumble, mélangez tous les ingrédients ensemble et sablez les du bout des doigts. Réservez jusqu’à utilisation.

Pour la saveur acidulée, lavez les fraises et coupez les en 4, saupoudrez de 20 g de sucre et réservez au frais. Epluchez la rhubarbe et coupez les en dés de 1,.5 cm. Faites cuire à feu moyen pendant 7 à 8 minutes avec le reste de sucre et un fond d’eau. Une fois que la rhubarbe est fondande, égouttez la et mélangez la avec les fraises.

Répartissez dans les moules et parsemez de crumble. Enfournez 20 minutes.

Veillez à ne pas trop remplir les moules individuels…ils vont déborder dans le four sinon !

Allez Bon App mes petits !

Bonjour bonjour ! Me revoilà parmi vous…quelques changements s’annoncent…des petits projets qui devraient voir le jour incessamment sous peu… Je ne vous en dis pas plus…mais je vous en reparle très vite !

Ensuite, je présente mes excuses à toutes les participantes de la Foodista Challenge n°7…je crois que j’ai zappé la date ! D’ailleurs heureusement que l’instigatrice du Défi 00.Chut a rappelé les agents 00 à l’ordre sur la date et l’heure de publication parce que sinon ça passait à l’as aussi… Je vous raconte même pas comment je suis débordée…

logo 00 Chut

En attendant de vous dévoiler les grands mystères…on se retrouve aujourd’hui avec le Défi 00.Chut #3. Quesako le Défi 00. Chut ? Eh bien, c’est un défi culinaire…, imaginé par Karine, qui se déroule en plusieurs temps. Le thème est commun à tous les participants et chacun(e) se voit attribuer un « ingrédient mystère » qu’il doit intégrer obligatoirement dans sa recette (vous allez vite comprendre que pour ma première participation j’avais pas bien tout compris).

Pour la troisième édition le thème était « Cuisine du monde à emporter » imaginé par Elo dans la farine, Epices&moi et Cuisine&Plaisirs ! Trois marraines pour un thème qui va nous faire voyager ! Et c’est Kalou & Cook qui m’a attribué mon ingrédient mystère : le fromage de brebis ! Hum hum…faut-il y voir un rapport avec mon ptit mouton ? 😉

Normande que je suis…j’adore le fromage…mais alors plutôt le Camembert…ou le Pont l’Evèque…rien à voir avec la Brebis…

Alors pour vous situer le truc…d’abord j’avais pas complètement intégré qu’il y avait un thème particulier (coup de chance la recette tombe tout juste… la chance du débutant) mais au delà de ça…comme j’avais pas du tout conscience du thème et notamment de la subtilité du « à emporter »…bah vous allez voir…c’est pas franchement transportable (en tout cas pas de la façon dont je l’ai mis en scène sur les photos et pour l’ambiance nomade on repassera).

Bon…je vous dévoile quand même ma recette…qui sent bon les beaux jours qui reviennent et les piques-niques « intransportables » sur la table du jardin !

Je vous propose donc de réaliser des petites tartines de Houmous Rose…(L’honneur est sauf on tombe tout juste sur la cuisine du monde, j’aurai voulu le faire exprès que j’y serai pas arrivé…). Pour le réaliser vous aurez besoin :

– 400 g de pois chiches (vous allez voir c’est drôlement marrant les pois chiches)

– 250 g de betterave cuite

– Les zestes et le jus d’un citron

– Un joli bouquet de menthe (gardez quelques feuilles de menthe pour la déco)

– 2 cuillères à soupe d’huile de sésame

– 3 bonnes cuillères à soupe de Tahini (alors le tahini ou pâte de sésame blanc…ça se trouve quasi dans tous les magasins bio mais vous pouvez aussi essayer au rayon cuisine du monde de votre supermarché)

– Un petit fromage de brebis

– Un concombre

– Des tranches de pain (pain de campagne ou pain poilâne, à vous de voir…)

On est parti ?! Allez on y va !

Egouttez et rincez vos pois chiches. Installez-vous tranquillement devant votre série télé préférée avec trois contenants…l’un contient les pois chiches non épluchés et les autres pour recueillir les pois chiches épluchés et la peau des pois chiches…Allez courage ! Pincez délicatement entre deux doigts chaque pois chiches pour décoller la peau…jusqu’à épuisement…

Rincez les pois chiches de nouveau. Coupez la betterave en petit dés. Mixez ensemble les pois chiches, la betterave, les zestes, le jus de citron, la menthe. Versez la préparation dans un contenant et rajoutez l’huile de sésame. Mélangez. Rajoutez ensuite le tahini et mélangez.

Tartinez généreusement les tranches de pain. Rincez le concombre et coupez des tranches fines (sans l’éplucher). Disposez le concombre sur la tranche de pain généreusement tartinée…parsemez de petits cubes de fromage de Brebis, décorez de quelques feuilles de menthe, poivrez légèrement. Dégustez au dernier rayon de soleil !

Pour découvrir tous les voyageurs (qui a n’en pas douté…ont bien compris le concept du « à emporter ») :

ChutjepatisseLa cuisine au fil d’Ariane / Bistro de Jenna / Un amour de recettes / Cuisine et plaisirs  / Mon Bonheur GourmandPetits gâteaux Hohoho / Envie d’une recette Épices & Moi /Evin sur son Nuage / Émilie Sweetness / Kalou and Cook/A 10 doigts et 4 mains / Keskonmangemaman / Les papilles qui fretillent / Marine en Cuisine / Une Lyass de bonnes choses / Novice en cuisine / Karibo SakafoChemin de gourmandise / Un week end une recette / Cupcakes et Capitons / La danse des casseroles / Elo dans la farine / Petite cuillère et charentaises / Cuisine Voozenoo

Me revoilà avec ma deuxième participation à la Battle Food !

Cette fois-ci c’est Sophie (en fait je suppose qu’elle s’appelle Sophie…) du très joli blog Les Carnets de Sophie (comprenez pourquoi je suppose…) qui a choisi le thème : Gâteau d’anniversaire !! Ouhh elle ne me connaît pas…mais pourtant j’ai l’impression qu’elle a choisi ce thème rien que pour moi !

Pour ceux qui suivent un peu le blog ! J’ai une mission par an…réalisé le gâteau d’anniversaire de ma filleule…toujours plus exigeante en vieillissant…bon ok ! Elle a 5 ans….Et en fait je réalise quasi la totalité des gâteaux d’anniversaire…

Pour ce thème…bien sûr j’ai d’abord pensé aux petits n’enfants…(désolé pour les grands ! Le prochain coup je vous promets ce sera pour vous !). Mon expérience m’a prouvé que plus c’était compliqué plus ils aimaient pas ! Alors….ni une ni deux ! Je voulais quelque chose de simple ! Quelque chose que ma filleule était susceptible d’aimer et d’en redemander…

Et puis…en cherchant une idée…je me suis dit ce qui serait vraiment cool ! C’est qu’elle le fasse avec moi son gâteau pour une fois ! Alors je me suis mis en quête d’une idée facilement réalisable à 4 mains (notez la référence…) et surtout quelque chose qui sente bon le plaisir des yeux, le plaisir des papilles et le plaisir de se lécher les doigts !

IMG_6868

Hum…vous voulez savoir ce que c’est en vrai, pour de vrai de la vraie vérité ? Ce sont des pop-corn ! Un Pop-Corn cake même ! Une idée qui nous vient tout droit des Etats-Unis…

Pour le réaliser vous aurez besoin de :

– 100 g de chamallows

– 100 g de pop corn

– 60 g de beurre

– 2 cuillères à soupe d’une huile neutre

– 200 g de smarties

– 125 g de noix de pécan

– 100 g de chocolat noir

– pour la déco j’ai rajouté une petite boîte de chamallows miniatures, des vermicelles de couleurs

Comment procéder ? Sachez mesdames et messieurs qu’il n’y a pas de cuisson pour ce gâteau ! En revanche il faut s’y prendre la veille…pour le temps de séchage…

Faites votre pop-corn selon les indications du paquet (vous pouvez choisir d’en acheter tout fait si vous en trouvez du nature…personnellement je n’en ai pas trouvé, je n’ai trouvé que du déjà sucré et je ne voulais pas en rajouter dans un gâteau déjà largement doté de ce côté là…j’ai donc choisi de faire le pop-corn moi-même).

Une fois le pop-corn réalisé, mélangez avec les smarties, les chamallows miniatures et les noix de pécan. Faites fondre les 100 g de chamallows avec le beurre et l’huile. Versez le mélange sur les pop-corn. Mélangez bien pour que tout adhère ensemble. Façonnez ensuite le gâteau dans le moule de votre choix (de préférence en silicone légèrement huilé…oui oui pour le démoulage vous verrez ça change tout !).

Mettez votre gâteau façonné dans le moule, 1h au frais.

Tic Tac, Tic Tac…

Sortez le du frais et laissez sécher à l’air libre une nuit entière.

ZZZZzzzzzzz…

Faites fondre le chocolat et nappez généreusement le gâteau de chocolat fondu. Décorez selon votre envie ! Laissez le chocolat prendre ! Plantez les bougies et chantez ! 😉

HAPPY BIRTHDAY !

Et pour découvrir comment les autres participants font souffler les bougies c’est par ici :

Les carnets de Sophie ★ Gourmandises à partagerDes recettes à gogo ★ Cyrielle Gourmandise ★ Selon l’humeur ou l’envie ★ Au menu du jour ★ Une envie de ★ Elo dans la farine ★Encore une lichette ★ Framboises et bergamote ★ Emilie Sweetness ★ byacb4you ★ Safran Gourmand ★ Radis rose ★ Cusine 2 Soeurs ★ My French bakery ★ Pourquoi je grossis ★ Cuisine moi un mouton Cooking & bon appétit ★ Pretty Chef ★ Vanille et Chocolats ★  Les cookines ★Click Cook and Taste ★ Bistro de Jenna ★ Un zeste de soleil ★ M&Z ★ Les petites miettes d’enfance ★ Emi’ss Cooking ★ Par faim d’arômes ★ Mili en cuisine ★ Douceurs maison ★ Cooking N’coKeskonmangemaman ★ Petite cuillère et charantaise ★ Carinette’s baking addiction ★ Tchoupcooking ★ Marine is cooking ★ Les casseroles de Lise ★ Aux délices de Vany ★Quelques grammes de gourmandise ★ Les délices d’Hélène ★ Flo en cuisine ★ Cookerei ★ Les petits plats de Déborah ★ Les mets tissés ★ Cook’n blog ★ Succomber à la tentation culinaire ★ Trois madeleines ★ A prendre sans faim ★ Chez Ale ★ Madeleines & Plumes d’autruche ★ Kleo à Paris ★Lemon & Sardine ★ Les gourmandises d’Hakima ★ Biodélices ★ Cuisine d’amour ★ Louche à la main et ski aux pieds ★ Cupcakes & Capitons ★ Dans un petit coin de ma cuisine ★ Les recoins à Martine ★Paruline en cuisine ★ Props & Food Photography ★ Fais moi croquer ★

Revoici, revoilà les fameux petits challenges entre blogueurs et non blogueurs sur un thème donné par la marraine de l’édition ! Ça fleurit par ci par là sur la toile…et moi j’ai décidé de participer à la Battle Food et à la Foodista challenge (pour le plus grand bonheur de ceux qui partage la bergerie vous en conviendrez !)

Aujourd’hui c’est l’heure de vous révéler la recette imaginée pour la Foodista Challenge n°6 dont le thème choisi, par Nath de Pourquoi je grossis, m’a bien inspirée en cette période de neige et de descente tout schuss… « Petits délices pour grands gourmands » ! Hum hum ! C’est pas comme si j’en connaissais pas beaucoup des grands gourmands….j’ai même pas assez de doigts pour les compter ! Et ce petit délice il fallait l’accompagner d’une boisson…

Et comment ça marche la Foodista Challenge ? Et bien nous partageons une recette sur un thème donné par la marraine de l’édition qui choisira à son tour la marraine de la prochaine édition ! Simple comme bonjour ! :-)

Alors moi, pour cette Foodista Challenge, je voulais quelque chose de réconfortant…quelque chose qui réchauffe après une journée épuisante à descendre, remonter en ski, en snow…a monter la luge…puis à recommencer (oui oui j’ai une pensée pour vous chers parents, oncles ou tantes…)… Je voulais quelque chose qu’on a envie de manger par gourmandise juste par gourmandise parce qu’on se dit que de toute façon…Foutu pour foutu (hum hum mais oui allez les filles si si vous connaissez la théorie du foutu pour foutu)…je peux bien m’accorder cette petite douceur avant la fondue de ce soir…de toute façon demain je fais du sport !

Et qu’est ce qu’on peut bien boire avec une petite douceur…dans la bergerie…du thé évidemment ! Classique me direz vous…j’en conviens ! Rien d’extraordinaire ! Sauf que là ce thé là…il vient d’Afrique du Sud….plus précisément du Honeybush (un arbre qui ne pousse que là bah)…et il fleure bon les fleurs et le miel de montagne…il était parfait pour accompagner ma tartelette où les pommes se sont délicatement mêlées à la châtaigne et à la noisette… Et bien sûr…le caramel au beurre salé avec les pommes…c’est la touche finale…la touche où on se dit « Non c’est trop…foutu pour foutu (notez l’application pragmatique et logique de la théorie du foutu pour foutu)…je descendrai une piste noire demain pour compenser (notez le sens de la mesure) ».

IMG_6703

Alors pour cette tartelettes aux pommes, vous réaliserez d’abord une pâte sablée à la farine de châtaigne, pour ce faire vous aurez besoin de :

– 150 g de farine de châtaigne

– 100 g de farine de blé

– 125 g de beurre

– 1 oeuf

– 125 g de sucre

– 1 pincée de sel

Dans un saladier (ou au robot) mélanger d’abord l’oeuf, la pincée de sel, le sucre et le beurre mou (pas fondu^^). Ajoutez ensuite les deux farines préalablement mélangées ensemble. Ajoutez le beurre petit à petit et pétrissez (courage).

Former une boule homogène avec la pâte et réservez là au frais au moins pendant deux heures.

Ensuite vous allez réaliser un caramel au beurre salé, pour cette petite merveille (il s’agit de la recette de Trish Deseine, c’est une petite tuerie qui vaut vraiment la peine que vous essayez de remplacer la crème par le mascarpone) il vous faudra :

– 200 g de sucre

– 8 cuillères à soupe d’eau (elle n’en mets que 4 mais un peu plus ça aide à ne pas faire brûler le caramel)

– 100 g de beurre salé

– 4 cuillères à soupe de mascarpone

Faites chauffer votre sucre avec l’eau jusqu’à ce que le caramel se forme et commence à blondir. Retirez le caramel du feu. Rajoutez le beurre et mélanger avec un fouet de préférence. Ajoutez ensuite le mascarpone et continuez de mélanger. Remettez le caramel sur le feu 2 minutes.

C’est prêt ! Versez la préparation dans un des bocaux que vous gardez et que vous ne jetez jamais (je peux pas être la seule à faire ça…. si ?)

Ensuite, vous passerez à la crème de noisettes :

– 50 g de beurre

– 50 g de sucre

– 50 g de poudre de noisettes

– 1 oeuf

– 20 g de farine

Mélangez le beurre et le sucre. Ajoutez ensuite la poudre de noisettes et l’oeuf. Mélangez jusqu’à obtenir un mélange homogène et enfin rajoutez la farine. Mélangez une dernière fois. Réservez au frais.

Pour monter 4 tartelettes :

– 2 ou 3 pommes Pink Lady (vous pouvez bien entendu choisir une autre variété de pommes, j’ai choisi celle-ci pour faire comme Alain Passard…)

Pour monter les petites tartelettes, préchauffez votre four à 200 c°.

Sortez votre pâte sablée une petite demi heure avant de l’utiliser pour qu’elle puisse se détendre et se mettre à température ambiante. Aplatissez au rouleau à pâtisserie, entre deux feuilles de papier sulfurisé, votre pâte sablée (elle doit faire à peu prêt entre 2 et 5 mm). Formez des ronds et froncez vos moules. Piquez la pâte et mettez un bout de papier cuisson avec des billes de céramique ou des haricots secs pour que la pâte ne gonfle pas.

Mettez au four pour une dizaine de minutes.

Une fois les tartelettes refroidies, garnissez vos tartelettes d’une fine couche de crème de noisettes, et incorporez vos pommes. Alors là, faites comme vous voulez, soit vous avez du temps, soit vous voulez que ce soit rapide, soit vous voulez que ce soit anarchique (de toute façon ce sera mangé par les enfants qui verront même pas que ce sont des roses…non ça ne sonne pas l’expérience 😛)…j’avais choisi de les incorporez sous forme de roses…c’est long et le résultat n’est pas toujours celui espéré…moi je voulais des belles roses et finalement j’ai plutôt obtenu des rosaces… (à réitérer donc pour s’améliorer)…

Une fois les pommes incorporées de la façon dont vous voulez…passez au four une dizaine de minutes de nouveau.

Dégustez plutôt tiède ou froid en nappant votre tartelette de caramel au beurre salé !^^

La psycho du gâteau c’est quoi ? Monsieur Le Berger a trouvé ce livre un jour en cherchant tout autre chose…et me l’a ramené ! Chaque gâteau cache une personnalité… Allez faites vos confidences ? C’est quoi votre gâteau préféré ? 😉

IMG_6787

Et pour découvrir tous les autres participants à la Foodista cliquez :

Pourquoi je grossis… – Bistro de Jenna – My little pâtisserie – Cuisinez avec Honorine – Mes Julie gourmandises – Cuisine d’amour – I love cakes – Cooking bon appétit – Encore une lichette – Fourchette à gauche – Au menu du jour – Cyrielle gourmandise – Keskonmangemaman – Mon bonheur gourmand – Peanuts and sunshine – Cuisine chez la marmotte – Cooking N’ Co – Cuisine moi un mouton – Cupcakes et capitons – Marie cuisine pour 6 – Mon p’tit coin gourmand – Des recettes à Gogo – Les Cookines – Cuisine Voozenoo – Petite cuillère et charentaises – Les délices de Lauriane – J’amène le dessert – Saveurs gustatives – Happy cooking – Girly and delicious – Kalou and cook – VG-tables – Contes et délices – L’atelier de Steph et Lolie – Dans ma cuisine – Laura world foodista – Les casseroles de Lise – Cuisine 2 soeurs – Gourmande et toquée – Les Carnets de Sophie – Gourmandise personnelle – Mes inspirations culinaires – Verveine-citron – Milky et sa pâtisserie – Laety cuisine – Une envie de – La cuisine de Lillie – Popote et nature – Douceurs maison – Aux délices de Vany – Emi’ss Cooking – Gourmandises à Partager – La cabane des délices by Dan’s – Mes folles gourmandises – Petits pois – Mademoizelle Julie – Papillote et papillon – Le tablier de Cécile – Cékikilafée – Pretty Chef – La cuisine de Juju – Vanille et chocolats – Cook’n Blog – La fourchette gourmande – Rock the Bretzel – Mes gougères aux épinards – Flo en cuisine – La doubi fabrik – Lemon and Sardine

A très vite mes petites pink lady !

Les petits choux…ou chou »x »…une vraie histoire d’amour ! Je les adore !

Pour l’anniversaire de mon grand frère (ohhh ouiiii que tu grandis…il a voulu faire croire qu’il fêtait ces 19 ans…moi j’ai pas voulu…parce que ça voulait dire que je rajeunissais aussi…mais beaucoup trop à mon goût ! L’adolescence tout ça tout ça…)…

…toujours que pour son anniversaire (en vrai il se fait vieux et il change bientôt de dizaine)…on m’a demandé de réaliser un petit quelque chose pour l’apéro…

Ai aie aie…j’ai répondu « Du salé…mais je sais pas faire ça moi ! »…mais puisque dans la famille tous les défis sont bon à relever ! C’était parti ! Je me suis donc lancée dans la réalisation de petits chou »x » fourré à la chantilly de saumon fumé surmonté d’un nuage de citron et d’aneth…

IMG_5918

Pour ce faire…

Préparation de la pâte à chou »x » :

– 300 g de farine

– 50 cl d’eau

– 200 g de beurre

– 10 g de sucre

– 10 g de sel

– 8 oeufs

Portez à ébullition l’eau, le beurre, le sucre et le sel. Ajoutez la farine en une seule fois et mélangez avec détermination (gardez un peu de force pour après…ça se corse). Formez une boule avec la pâte obtenu et remettez sur le feu jusqu’à ce que la pâte ne colle plus au paroi de la casserole.

Mettez la pâte dans un récipient et ajoutez un oeuf et mélangez. Ainsi de suite jusqu’à écoulement du stock de 8 oeufs (Si vous avez un robot…vous l’aimez d’amour et c’est lui qui fait tout le boulot…si vous avez un Monsieur Le Berger vous aussi…vous l’aimez d’amour…vous lui faites des yeux de biches…et demandez de l’aide pour mater cette pâte à chou »x » !).

Préparation des chou »x » :

Mettez votre préparation dans une poche à douille (ou à la cuillère ça fera l’affaire aussi) et couchez vos chou »x » selon la forme voulu sur du papier sulfu ou (comme moi) sur une silpat.

Enfournez pour 20 à 25 minutes à 180 c°.

Préparation du nuage de citron et d’aneth :

– 4 blancs d’oeufs

– 15 g de sucre

– une cuillère à soupe d’aneth

– le jus d’un demi citron

Montez vos blancs en neige, lorsqu’ils deviennent mousseux ajoutez le sucre et continuez de battre jusqu’à formé un bec. Ajoutez l’aneth et le citron, mélangez délicatement pour ne pas faire retomber les blancs. Salez et poivrer selon votre goût. Réservez au frais.

Préparation de la chantilly de saumon fumé :

– 400 g de saumon fumé

– 30 cl de crème entière

– Deux cuillères à soupe de fromage blanc (a peu prêt l’équivalent d’un yaourt)

– une cuillère a café d’aneth

– le jus d’un demi citron (l’autre moitié de l’autre…)

Mixez ensemble le saumon fumé, le fromage blanc. Mélangez le tout avec l’aneth et le citron. Salez et poivrez selon votre goût.

Montez votre crème en chantilly jusqu’à formé un bec et arrêtez avant qu’elle ne vire au beurre (reflets jaune dans la crème).

Mélangez délicatement la préparation à base de saumon fumé à la chantilly.

Pochez et réservez au frais pendant une vingtaine de minutes.

Pour monter les chou »x » :

Prenez une paille d’un diamètre classique et percez vos choux à la base. Maintenez votre poche à douille de chantilly de saumon fumé avec la main droite et garnissez vos chou »x ».

Plongez la pointe de vos choux généreusement dans le nuage de citron et d’aneth.

Après libre à vous…soit vous passez le chalumeau (de cuisine hein…) pour les colorer légèrement (légèrement j’ai dit….pas comme sur mes photos… hum hum), soit vous les laissez tel quel pour que le nuage vous envahisse à la première bouchée.

Vous pouvez réalisez la pâte à choux et la chantilly de saumon fumé le matin pour le soir même mais je vous conseille vivement de ne réaliser le nuage qu’une heure avant l’arrivée de vos invités.

A très vite mes petits chou »x » pour vous reparler un peu de ces petits défis culinaires qui fleurissent sur la toile et auxquels on a trop envie de participer ! <3

Comment ça la chandeleur c’était le 2 février ? Les conventions tout ça tout ça…Noël le 25 décembre c’est surfait…on s’émancipe ! On s’affranchit des conventions !

Hum hum….Je suis en retard pour faire sauter les crêpes !

En fait pour dire la vérité…dans la bergerie…on fait sauter les crêpes toute l’année ! Les 10 doigts et les 4 mains sont des inconditionnels des crêpes ! Mais attention ! Pas n’importe comment les crêpes ! Des vrais crêpes qu’on nappe généreusement de chocolat, de miel, de crème de marrons….on oublie pas la chantilly….huhu ! Heureusement j’en ai fait pour un régiment ou presque…c’est toute la bande de collègues qui va être contente ! 😉

Est ce que je vous la livre cette recette ?! Je sais pas…c’est une recette de famille…appellation d’origine protégée ! Je vais la garder pour moi pour vous obliger à venir me rencontrer…Je vous la laisse quand même au cas où…

La pâte à crêpes de ma grand mère :

– 500 g de farine

– 5 oeufs

– Et puis du lait (je suis incapable de vous dire la quantité) jusqu’à ce que vous estimiez que la pâte est suffisamment liquide…(z’êtes bien avancés avec ça)…mais disons qu’en gros vous pouvez estimez à 1L de lait pour 500 g de farine.

– Du rhum ! N’oubliez pas le rhum…pour la quantité…bah…au nez ! 😛

Eh non je ne mets pas de sucre dans ma pâte à crêpes ! Mais vous allez voir essayer…je vous promets que vous pourrez même les manger nature ces crêpes !

Pour cette chandeleur 2015, je vous ai imaginé une petite recette qui fait exploser les papilles…testée et approuvée !

Mettez une bonne cuillère de chocolat (du Nutella ou de la pâte à tartiner maison), quelques cranberrys séchées, quelques rondelles de banane, un filet de jus de citron verre et quelques zestes de citron vert ! Et enfin saupoudrez légèrement de sucre glace…

Allez Bon App mes petites crêpes sucrées !

IMG_5516

Souvenez-vous…je vous en avais vaguement pas du tout parlé ici !

La Battle Food c’est quoi ? C’est la proposition d’une recette sur un thème donné…thème choisi par la marraine de l’édition…(genre si c’est moi la prochaine marraine…c’est moi qui vais choisir le thème…mais ne rêvons pas ! Enfin un peu quand même…juste pour le plaisir ! :-P)

Alors voilà…le thème choisi par la marraine de la 28ème édition de la Battle Food, safrangourmand, c’était la Saint-Valentin…(vous allez vite comprendre que j’avais 2,5 kg de pralines roses à écouler…)

Saint-Valentin…Saint-Valentin…j’ai voulu quelque chose d’aérien comme les premiers émois qui nous emporte et qui nous fait papillonner, de doux comme le premier baiser, de pas trop sucré pour ne pas finir le coeur brisé…et enfin de rose…comme les premières fleurs qu’un amoureux offre à sa belle…(enfin en tout cas comme les premières fleurs que monsieur le Berger m’a offert 😉 d’ailleurs….j’en reveux bien des roses… :-P).

La douceur d’une île flottante, l’onctuosité d’une crème anglaise légèrement parfumée à l’eau de rose et le craquant de son coeur caramel…voilà donc ce que mon esprit girly et amoureuse à imaginé pour cette Saint-Valentin ! Le tout décoré de pralines roses, et de petit coeur en sucre…girly à souhait !

J’ai gardé la base de l’Ile Flottante : les oeufs en neige, la crème anglaise, le caramel et les amandes effilées…j’ai simplement agrémenté le tout à ma façon pour rendre cette île flottante aussi moelleuse que le petit nuage sur lequel on s’envole lorsqu’on tombe amoureux !

La recette…c’est promis tout le monde peut le faire ! (Pour 2 personnes)

Pour la crème anglaise :

– 2 jaunes d’oeufs

– 25 cl de lait

– Une demi-gousse de vanille (je vous explique après d’où elle vient ma vanille 😉 )

– 38 g de sucre

– Une cuillère à café d’eau de rose

Faites bouillir le lait avec la demi gousse de vanille fendue (pour plus de plaisir gratter la gousse et laisser tomber les grains de vanille dans le lait). Pendant ce temps là…mélanger les oeufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Verser sur le mélange oeufs-sucre la moitié du lait, mélangez et remettez le tout avec le reste du lait sur le feu. Laisser la crème prendre, la cuillère doit se napper (lorsque vous passez votre doigts sur la cuillère la trace ne doit pas se recouvrir). Tamiser ensuite la crème anglaise et laisser refroidir.

Pour les oeufs en neige :

– 1 blanc d’oeuf

– 15g de sucre

Battez le blanc d’oeuf en neige, ajouter le sucre à mi-parcours et continuer de battre jusqu’à former un bec. Prélever deux beaux morceaux d’oeufs en neige et mettez 20 seconces au micro-ondes sur une assiette recouverte de papier film. Attention, préférer mettre un peu moins longtemps et rajouter quelques secondes si nécessaires. Si vous faites cuire trop longtemps, vous n’aurez ni plus ni moins qu’une omelette sans jaune…

Pour le caramel :

– 30 g de sucre

– Trois cuillères à soupe d’eau

Faites fondre le sucre avec l’eau dans une casserole jusqu’à ce que le caramel colore. Une fois coloré, sur du papier sulfurisé faites des fils avec une fourchette et placez tout de suite votre emporte pièce en forme de coeur pour que le caramel refroidisse autour. Une fois le caramel refroidit…maniez le avec délicatesse et patience…comme un homme qu’on veut attraper dans ses filets…

Pour le décor :

– Une poignée d’amandes effilées

– Une poignée de pralines roses en poudre

– Quelques pralines roses concassées

– Des petits coeurs en sucre

Et régalez vous…tomber amoureux, papillonner, embrasser, aimer ! Tout ça autour d’un bon petit verre de crémant sec !

IMG_5559-001

Et ma vanille alors d’où elle vient !? Elle me vient d’un voyage d’amour…de trois semaines…autour de l’Ile de la Réunion et de l’Ile Maurice…avec Monsieur le Berger…un voyage de Noces magique ! Quelle plus belle occasion de l’utiliser que la Saint-Valentin ! 😉

Et pour découvrir tous les autres participants :

safran gourmand ; cuisine moi un mouton ; trognon-de-pomme ; food and cook ; lalignegourmande.fr ; des recettes a gogo ; cuisine2soeurs ; byacb4youj’ai toujours aimé le jaune moutarde ; laetycuisinefloencuisine ; épices et moi ; bake a cupcake ; framboises & bergamotebistro de jennaune envie de… ; il paraît que c’est bonpourquoi pas isa ?rose philange ; cyrielle gourmandise ; gourmande & toquéeparuline en cuisineclickcook & tasteencore une lichettela danse des casserolesradis rose ; cooking & bon appetit ; chloé délice ; g comme gout ; a la table de maman dine ; biodélices ;  les carnets de sophie cook’n blog ; plaisir et équilibre ; gourmand et bio ; selon l’humeur… ou l’envie ; au menu du jour … by timandraet charlotte découvrit la cuisine ; cuisine d’amour ; cayou cuisine ; maelle ;  vanille et chocolats ; marine is cooking ; melina et chocolat ; rappelle toi des mets ; a prendre sans faim ; kes kon mange maman?la médecine passe par la cuisine ; élo dans la farine ; les gourmandises de julie ; secrets de gourmandise by muriel martinune papaye verte ; les gourmandises de lou ; mon bonheur gourmand ; cuisine vegetalienne ; rock the bretzel ; bouille gourmande ; cookile paradise ; mes instants de gourmandise ; the flying flour ;  casseroles et claviers ;  les cookines ;  la godiche ;  my french bakery ;  turbigo gourmandises ; l’atelier de steph et lolie ; gourmandises à partager ; lemon and sardine ; chapeau et melon ; la doubi fabrik ; gourmandise personnelle ; gourmandise et passion ; mili cook ; les casseroles de lise ; par faim d’arômes ; petite cuilliere et charentaise ; pourquoi je grossis… ; aime & mange ; mais pourquoi est ce que je vous raconte ça ; la cantine des cousins ; cooking & co ; douceurs maison ;

N’oubliez pas d’aimer tous les jours ! <3

IMG_5066

Evidemment en ce mois de janvier, je ne pouvais pas passer à côté de cette fameuse galette des rois ! Mais…(bah oui y a un mais…obligé…) la frangipane moi…je suis pas fan ! Alors une idée lumineuse plus tard…j’avais trouvé une association de deux ingrédients…mais j’étais pas trop sur quand même… Heureusement mon maître (mon couz en fait au départ) venant déjeuner dimanche…j’ai pu la tester sur lui… Galette validée !

Pour la petite blague…la première galette donnait pas envie du tout…j’ai voulu soudée les deux pâtes beaucoup trop prêt de la crème d’amande ! Résultat elle a voulu se faire la malle cette crème (lâcheuse)…et j’ai rafistolé en cours de cuisson avec de la pâte feuilletée qu’il me restait ! J’ai sauvé les meubles…mais elle avait la tête d’une monstrette biscornue à la sortie du four…. Comme quoi la discrimination ça mène nulle part… 😛

Après ça….me suis lancée dans la confection de mes 6 galettes (oui…6 galettes ! parce qu’au bureau aussi on a tiré les rois et je me suis fait plaisir en suppliant ma directrice de pouvoir les faire moi-même plutôt qu’acheter toute faites chez le boulanger !).

18h ! Repas dominical terminé… aux fourneaux ! 23h…bon bah je vais me coucher maintenant !

16h ! Lundi…cette galette a remporté un franc succès ! Mais…faut dire que j’avais mis un gilet assorti à la crème d’amandes de la galette…c’est ça qui a tout fait ! 😉

Je disais donc franc succès cette petite galette à la framboise et aux pralines roses ! Evidemment on m’a dit « ohhh la la mais t’as du avoir un boulot de fou pour faire ces 6 galettes »…alors pour prouver que tout le monde peut y arriver, la recette !

(je vous donne les proportions pour une galette…parce que pour 6…ça peut faire peur…comment ça il faut 750 g de beurre…)

Donc pour une galette de 8/10 personnes :

Crème d’amandes : 

– 90 g de poudre d’amande (pour ma part j’ai mis 45 g de poudre d’amande classique et 45 g de poudre d’amande « amandin » grillée)

– 80 g de sucre

– 125 g de beurre

– 2 oeufs entiers + 1 jaune

– 100 g de pralines roses

– 200 g de frambroises

Pour la pâte feuilletée :

Vous pouvez toujours la faire vous-même ! Mais sinon deux ronds de pâtes feuilletée que vous pouvez acheter en grande surface…du pur beurre de préférence ! Vous pouvez aussi opter pour la pâte feuilletée de votre boulanger (à commander en avance).

Pour le soudage et la dorure :

– un oeuf et du lait

Comment on procède maintenant ?

Mélangez les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez votre beurre bien mou mais pas fondu. Mélangez le tout avec énergie et détermination ! Ajoutez ensuite la poudre d’amande et les pralines roses concassées finement. Mélangez et émerveillez vous devant la belle couleur rose que prend la crème d’amande…Enfin ajoutez les framboises et mélangez. Les framboises vont s’écraser, tout est normal ! Et votre crème d’amandes va prendre une jolie couleur rubis !

Déroulez un rond de pâte feuilletée bien à plat…étalez la crème d’amande sur votre rond de pâte…veillez à laisser 1,5 cm sur les bords pour pouvoir souder les deux pâtes et que la crème d’amande ne prenne pas l’envie de s’évader à la cuisson (c’est l’expérience qui parle….hum hum) ! N’oubliez pas la fève (une fois les deux pâtes soudée trop tard….et là on se tape la tête entre les mains en se disant « mais c’est pas possible Marianne, qu’est ce que tu fou ! »).

Pour souder les deux pâtes…imbiber (légèrement) les 1,5 cm de bord qu’il vous reste avec du lait, déroulez le deuxième rond de pâte et placez le bord à bord avec la première. Tapotez tout autour avec un doigt pour soudez les deux pâtes ensemble et enfin faites le tour de votre galette en appuyant sur les bords avec une fourchette (comme sur la photo).

Pour dorer votre galette…avec un jaune d’oeuf, badigeonnez !

Laissez reposer 30 minutes au frais votre galette !

……..

Sortez votre galette du frais. Faites le dessin que vous voulez au dessus (pour ma part je m’étais pas compliqué la vie ! J’avais juste fais des trais…a tel point qu’au bureau on m’a dit « ohhhh mais c’est trop cool t’as prédécoupé dans le dessin »….évidemment j’avais pensé à tout huhuhu j’avoue…j’y avais même pas penser !). Repassez ensuite une deuxième fois sur le dessin avec votre jaune d’oeuf pour que votre galette soit dorée à souhait…

Enfournez pour 30 minutes à 180 C° !

………

Laissez la reposer un peu et tiédir avant de servir !

Sont pas joueurs mes collègues…z’ont pas voulu dire qui avait eu la fève ! Mais vous choisissez votre Roi ou votre Reine ! 😉

J'aime la galette

A très vite mes ptits Rois et Reines !